Retour / BLOG / Comment devenir un expert en vente ?

Comment devenir un expert en vente ?

Que faire pour devenir un bon commercial ou un bon vendeur ? Quelles étapes suivre et quelle formation faire ? Si vous aimez les contacts et si vous avez un peu de volonté, vous avez toutes vos chances pour devenir un bon vendeur d’après Roméo Chouaké dans cette interview animée par le Coach Alphonse AFFO sur comment devenir un expert en vente.

Salut ! je suis Alphonse AFFO de EXPLOITSMOTIVATION. Nous continuons à aller à la rencontre des gens qui innovent, qui réussissent, qui impactent leur génération de façon durable et pour une deuxième fois je reçois pour vous Roméo Chouaké. Il est entraîneur d’excellence et dans cet élément nous allons parler d’un sujet que je trouve incontournable dans le processus de l’entrepreneuriat et du succès de façon générale; ce sujet c’est la vente.

Alors Roméo bonsoir,

Bonsoir Alphonse.

C’est un plaisir pour moi de vous recevoir pour une seconde fois aujourd’hui pour parler de la vente. Dites nous: Peut-on réussir en tant qu’entrepreneur sans être un grand vendeur ?

Bien, merci Monsieur Alphonse AFFO , je vais répondre à votre question par la négative c’est-à dire que vous ne pouvez pas réussir en entreprise sans apprendre à vendre.

Ah! et pourquoi?

Je voudrais avant toute chose, que nous puissions faire une distinction. Voyez-vous, parmi les gens qui réussissent il y a les entrepreneurs, les opportunistes et autres, c’est-à-dire que vous pouvez trouver des gens qui ont réussi dans les affaires sans être des entrepreneurs. Je voudrais ici parler à des vrais entrepreneurs.

Ça c’est intéressant!

Oui! Parce que quelqu’un peut avoir hérité d’une fortune; quelqu’un peut avoir gagné à la loterie; quelqu’un peut aussi avoir saisi l’opportunité circonstancielle parce qu’il a un parent qui est politicien et qui lui a fait la passe pour gagner des marchés publics; je n’appelle pas ça un entrepreneur, je veux qu’on soit d’accord.

Je suis d’accord avec vous.

L’entrepreneur dont je parle ici c’est celui là qui, qu’il soit homme ou femme, a décidé de prendre entre ses mains son destin, sa vie.

Ah! j’ai déjà lu ça quelque part. Je crois que ça disait « Entreprendre, c’est prendre entre ses deux  mains son destin ».

Tout à fait. C’est de moi, c’est écrit dans l’un de mes livres ”Comment transformer vos idées en argent ?”. Et je pense que j’avais eu cette révélation quand je préparais ce livre. Je pense toujours aujourd’hui que les grands entrepreneurs ont décidé de prendre en main leurs affaires et pour cela ils font du porte à porte, ils crée des liens, ils vont convaincre, persuader, ils écrivent des demandes… Voilà ce qu’est un entrepreneur.

Alors maintenant si les entrepreneurs se reconnaissent, je vais leur dire maintenant qu’ils doivent aujourd’hui détourner leurs attentions de la fabrication des produits et de la conception des services , pour apprendre à 120%  le métier de vendeur. Sans la vente l’entreprise privée n’existe pas. L’entreprise privée existe et a commencé à exister parce que l’être humain voulait combler des besoins de la société par un déplacement de valeur qu’on appelle échanges. Cela a commencé par le troc au départ et ainsi de suite la vente est née.

Intéressant !

Aujourd’hui dans les facultés d’économie, on étudie vraiment toute l’économie sans jamais nous dire qu’au début et à la fin il faut déplacer des valeurs, il faut vendre. Si vous prenez aujourd’hui les pays qui ont fait une percée majeure ou qui sont entrain de faire une percée majeure actuellement, vous allez remarquer qu’ils ont tourné leur économie vers l’exportation.

A quoi ça servirait de fabriquer, d’être compétent pour la fabrication et ne pas être compétent pour la distribution, la commercialisation et la vente ? Quand on parle des entreprises majeures aujourd’hui on dit souvent que leur volume de ventes pour l’année écoulée est de tel nombre de milliard de Dollars. Autrement dit on évalue leur réussite par leur taux de vente. La vente est la clé du business. La plupart des gens m’appellent souvent entraîneur d’excellence mais ils ne savent pas que  j’ai appris à vendre au prime abord.

Plein de jeunes viennent vers moi pour me dire: nous voulons faire ce que vous faites. C’est bien mais il ne s’agit pas de bien écrire, de faire de belle vidéo mais il faut également vendre ce que vous avez à vendre. Et moi je dis qu’une journée sans vente est une journée décevante.

Dites donc ! Parce que vous n’êtes pas arrivé à vendre, vous êtes déçu?

Oui, moi je suis au trente-sixième-dessous quand je ne vends pas. Donc je suis déçu quand je ne vends pas.

Ça se comprend. Roméo, tout à l’heure vous avez dit qu’il n’y a pas une école où on va apprendre à vendre, bien qu’il existe des écoles de commerce, des écoles d’entrepreneuriat.

Exactement !

Si vous allez voir dans tous les dispositifs universitaires et académiques, il n’y a pas une école de vente, il n’y a pas un institut de vente. Ils y a des facultés de marketing, science commerciale mais le module ou l’enseignement sur la vente n’est pas disponible. Toutefois, les grands vendeurs ont théorisé leur procédé et voilà pourquoi depuis Robert Stevenson jusqu’à Romoé Chouaké aujourd’hui on a retenue que la vente commence par la préparation et la prospection puis il y a la présentation ou démonstration, la réponse aux objections, la conclusion de la vente et le suivi après vente.

Ok Mais vous avez semble t-il un programme qui est en cour de conception sur le sujet qui va permettre aux gens de devenir de grands vendeurs. Donnez nous un avant goût, comment devient-on vendeur ?

Oui, moi je pense qu’on devient vendeur par la volonté d’apprendre la vente. La vente est un métier qui ne pardonne pas les erreurs mais qu’on peut apprendre en commettant des erreurs. J’ai commis toutes mes erreurs car ça fait maintenant 16 ans que je me suis lancé dans la vente. J’ai eu le temps de commettre toutes mes erreurs et aujourd’hui j’ai littéralement bouleversé l’univers de la vente partout où je suis allé dans les pays. Je suis parvenu d’abord à obtenir des rendez-vous, à attirer l’attention, à persuader les décideurs d’acheter ce que j’ai à vendre. Comme je le dis souvent, mon métier consiste à arracher un chèque de plus dans le chéquier des décideurs.

Arracher un chèque de plus dans le chéquier des décideurs! Vous avez les mots….

Ah oui! Mais mes mots sont toute une construction,  c’est une image que je garde en tête parce que ceux qui ont l’argent ce sont des gens qui ont des chéquiers. Dans cette ville présentement il y a peut-être une quinzaine de banques et toutes ces banques ont établit des chéquiers à leurs grands clients. Tous ces clients et ces grands clients se baladent avec ces chéquiers et moi mon objectif c’est de parvenir à les convaincre de sortir leur chéquier pour me faire un chèque et me dire “j’achète”. Donc en fait, mon métier consiste à amener les décideurs à prendre des décisions. C’est ça un grand vendeur sinon vous vendez pour de la menue monnaie et vous n’allez pas réaliser votre rêve. L’entraîneur d’excellence que je suis veut désormais amener les gens à l’excellence; il n’y a pas d’excellence si vous n’êtes pas multimillionnaire ou si vous ne pouvez pas vous payer un style de vie.

Et pour se payer ce style de vie il faut sortir chaque matin pour aller à la chasse du gain du jour sans tenir compte de ce que vous avez eu la veille ou les autres jours parce que chez les lions on ne mange pas le repas de la veille. Donc je suis un chasseur.

En entrepreneuriat, il y a des agriculteurs, des fermiers, des cultivateurs, des pêcheurs, des éleveurs et des chasseurs. Vous allez constater que ceux qui sont positionnés comme des chasseurs ce sont eux qui font des milliards parce que ce sont eux qui rencontrent du monde et apprennent.

Tout à fait !

Regardez aujourd’hui le réseautage, comment créer un réseau avec des gens bien. Généralement dans vos téléphones portables les numéros de téléphone que vous avez sont les numéros des amis, des copains, des gens qui sont de votre catégorie mais pour réussir dans la vie il faut aller chercher ceux qui ont déjà réussi. En réalité c’est le conseil que je donne aux jeunes.

Maintenant pour convaincre quelqu’un qui a déjà réussi, il faut être un bon vendeur, un vrai vendeur, pas seulement celui qui a maîtrisé le procédé de vente mais celui qui a aussi maîtrisé la psychologie de l’acheteur. Parce que nous ne sommes plus  dans la vente, nous sommes rentrés dans l’ère où il faut faire acheter.

Les deux ne disent pas les mêmes choses ?

Non ! Vendre c’est par exemple un jeune homme qui fait la cour à une femme et vraiment il est désespéré, ça c’est la vente.  Mais faire acheter c’est attiré son attention de sorte qu’elle ait envie de sortir avec lui. En fait, moi je ne supplie plus les gens d’acheter de l’eau à boire, je crée les conditions pour qu’ils aient soif et qu’ils achètent l’eau d’eux même.

Et ils n’ont pas d’autres choix que de boire parce qu’ils ont soif. Très très intéressant !

Voilà ! Ils n’ont pas de choix.

Quand vous avez atteint ce niveau, franchement vous êtes un maître vendeur, donc je suis le maître du oui, on ne me dit pas non, pas parce que les gens ne savent pas dire non mais parce que je ne vends pas n’importe comment.

Alors chers internautes nous avons voulu que cet interview soit assez court, vous avez déjà gagné pas mal de conseils sur comment devenir vendeur ?  Mais pour finir, je voudrais demander à Roméo de nous parler de façon brève de son projet futur sur la vente.

Bon ça ne sera plus un secret puisque mes ingénieurs sont maintenant à l’œuvre pour présenter sur la place du marché une plateforme qui sera spéciale. Si vous parlez français, suivez nos liens ExploitsMotivation, la Motivathèque, Roméo Chouaké et Alphonse AFFO. Suivez nous parce que très bientôt nous allons venir avec la première plateforme qui va vous prendre qui que vous soyez  et vous forcer à devenir une force de vente; que vous soyez vendeurs amateurs ou novices dans la vente.

Donc ‘’force de vente’’, c’est cette plateforme qui va innover dans le monde de la vente désormais et sans elle vous serez une faiblesse de vente et c’est grave, parce que quand vous êtes une faiblesse de vente sincèrement vous n’avez pas un pouvoir d’achat. Le pouvoir d’achat vient de la force de vente, plus de force de vente implique plus de pouvoir d’achat

Donc suivez-nous sur www.forcedevente.com. Le site est en construction et il vous fournira tout ce que vous avez besoin de savoir pour multiplier par 10 vos revenus et gagner plus d’argent.

Voilà un grand projet qui changera la vie de plus d’un. Nous attendons sa concrétisation avec grande impatience. Merci Roméo pour cette initiative et pour m’avoir accorder un peu de votre temps précieux.

C’est un honneur pour moi d’être là et de partager mon savoir et mes expériences avec vos internautes.

Comme vous l’aurez compris cher internautes, Romeo a tellement à donné et si je ne l’arrête pas il va continuer à donner davantage. Je demande à ce que vous puissiez simplement continuer à nous suivre pour que, dès que le projet est lancé vous puissiez faire partir des premières personnes à y avoir accès.

N’hésitez pas, abonnez-vous à la notre chaîne YouTube, partagez cet article, abonnez-vous à notre page facebook ou  à la Motivathèque. 

Si ce second interview avec Roméo vous a plu, je vous conseille de lire le premier qui était sur sur le thème  comment financer son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top