Comment surmonter l’échec

L’échec fait partie intégrante de tout succès et tous les leaders et les richissimes hommes d’affaires ont d’une manière ou d’une autre connu des échecs dans le processus de mise en place de leurs business ou entreprises.

Mais comment ont-ils pu surmonter leurs échecs ? Je vous fais découvrir dans cet article 5 clés importantes qui vous permettront de surmonter vos échecs afin de mettre en action vos projets d’entreprises.

Avoir une bonne conception du succès

La première clé que je m’en vais vous donner dans cet élément, c’est d’abord d’avoir une bonne définition du succès. Votre capacité à surmonter tout échec ou toutes difficultés qui va arriver dans votre vie va dépendre de comment vous définissez également ce que c’est que le succès.

Est-ce que pour vous le succès est simplement comparable à la quantité d’argent dont vous disposez dans votre compte en banque ?

Est-ce que pour vous le succès est simplement comparable au nombre de matériels dont vous disposez ? Si votre succès est simplement limité au matériel, vous aurez des difficultés le jour où vous allez manquer de ces matériels, vous aurez de difficultés à surmonter votre échec.

Pour moi, jusqu’hier le succès est simplement comparable à ces éléments physiques; c’est ce qui fait que j’avais du mal à surmonter ou à accepter tout ce que j’avais dans ma vie en termes d’échec temporel.

A partir du moment où vous commencez par avoir une nouvelle définition du succès, vous aurez la capacité de surmonter tout échec qui va advenir dans votre vie. Nous allons y revenir dans ces cinq clés.

Arriver à identifier les différents échecs de sa vie

Arriver à identifier les différents échecs de sa vie

Alors à partir du moment où vous avez une nouvelle définition du succès, la deuxième clé c’est d’arriver à identifier dans votre vie tous les différents tournants.

Je parle de tournant c’est à dire tout ce que vous avez eu à rencontrer en terme d’échec. Vous devez recenser tout ces tournants afin de les étudier et en tirer des leçons. Je vais vous donner à titre d’exemple 3 tournants desquels j’ai appris et qui m’ont permis de pouvoir me remettre de la plupart des difficultés et échecs que j’ai eu à rencontrer dans ma vie.

Le premier est survenu quand j’étais étudiant en première année à l’université. Après la première session des examens de fin d’année qui devait me permettre de passé en deuxième année, je me suis rendu compte à la sortie des résultats que je n’étais pas admis. Cela me fît l’effet d’un coup de massue. j’ai été malheureux pendant une semaine entière parce que je ne supportais pas cet échec.

Lorsque les notes ont été affichés, je me suis rendu compte qu’il y avait une matière pour laquelle je n’avait pas de note. Ceci pouvait être dû à une panoplie de choses: Soit ma copie à été égarée, soit je ne l’ai pas bien rempli, soit….

Quoi qu’il en soit, c’était considérer comme si je n’avais pas composé dans cette matière donc j’ai eu un zéro et c’est cela qui était à la base de mon échec qui me faisais tant souffrir.

N’ayant pas la possibilité de faire une réclamation, j’ai dû aller en session de rattrapage pour recomposé dans toutes les matières pour lesquelles je n’avait pas eu la moyenne.

Et tenez-vous bien, à la sortie des résultats définitifs, non seulement j’étais admis mais en plus les notes que j’ai obtenu m’ont permit d’avoir la moyenne requise pour bénéficier d’une bourse universitaire. Et c’est cette bourse universitaire qui m’a permit par la suite de payer mes études de la licence à la maîtrise.

C’est alors que je me suis rendu compte que si j’avais eu toutes mes notes dans toutes les matières à la première session, j’aurais eu la moyenne, j’aurais été admis et joyeux mais j’aurais rater une opportunité de gagner cette bourse qui m’a permis de me faire former pour devenir après un spécialiste du secteur de l’eau. Ce que je voyais comme échec était en fait une opportunité, un canal emprunté par la providence pour subvenir à mes besoins.

Le deuxième tournant dont je vais vous parler s’est dérouler après mes études quand je suis rentré dans la vie active. Quand je suis sorti de l’université, je n’ai pas fais un mois avant que n’affluent les opportunités et à peine un an après, je dirigeait déjà des projets entant que chef de mission.

J’ai donc décidé en 2014 de créé ma propre entreprise puisque j’avais toujours eu la fibre entrepreneuriale. Etant solliciter de part et d’autres , j’attendais pas mal de marchés, je voyais ma vie déjà sur la trajectoire du succès.

Mais les choses ne se sont pas passées selon mon entendement. Le projet sur lequel on travaillait à l’époque et qui était un projet subventionner par l’état à été victime de détournement de fond à plusieurs niveaux de la chaîne. On a donc été confronter à d’énormes problèmes et au final tout le monde s’est retrouver au chômage.

Mais heureusement à l’époque, j’avais à ma disposition des outils de motivation comme celui-ci qui m’ont permis de ne pas rester sur mon échec.

L’un des livres que j’adorais dans le temps et que je suivais chaque matin en audio c’était Père riche, Père pauvre de Robert Kiyozaki et chaque matin Robert Kiyozaki chuchotait à mes oreilles que l’une des qualités qu’il faut acquérir pour réussir dans le domaine des affaires c’est la vente. Alors j’ai commencé par avoir l’envie de devenir vendeur.

Etant à la recherche de ce que je pourrais bien vendre, je suis tombé sur une structure de marketing réseau qui vendait un certain nombre de livre de développement personnel. J’en ai acheter une dizaine que j’ai commencer par vendre à ceux qui pouvait être intéressé.

En une journée j’avais vendu les dix. Ayant pris goût, je vendais des livres de bureau en bureau et c’est là que j’ai appris à communiquer, m’exprimer facilement et convaincre les autres.

J’évoluais ainsi avec l’entreprise de marketing de réseau mais j’avais appris dans l’un des livres de Napoléon Hill que l’une des règles d’or si vous voulez prospérer de façon durable c’est de faire plus qu’on ne vous demande.

Lorsque vous occupez un emploi, faites toujours plus que ce qu’on vous demande. Pour cette raison, je prenais des initiatives dans cette structure de marketing de réseau et du jour au lendemain j’ai été promu et nommé premier dirigeant de cette structure dans mon pays.

Les choses ont pris une nouvelle direction pour moi à ce moment là. J’étais devenu prospère, j’avais tout le confort nécessaire mais il s’est avéré que je me suis rendu compte que mes valeurs personnelles n’allaient pas dans le même sens que ceux de la structure.

J’ai donc dû démissionner et je me suis retrouver à nouveau sans rien. Ceci constitue le troisième tournant dont je voulais vous parler.

Tirer une leçon des différents échecs de sa vie

C’est dans ce processus que je considère comme une défaite qu’un jour en suivant une vidéo de motivation , l’idée me vint de créer des éléments de motivation puisque j’avais le bagage nécessaire pour le faire.

C’est ainsi que j’ai eu l’idée de mettre en place l’un des départements de ma structure que j’appelle ExploitsMotivation et un mois plus tard j’ai fais sortir mon premier livre  intitulé: “Quatre étapes plus simple pour transformer vos idées en entreprise “Livre que je vous recommande vivement de lire et qui fait déjà ses merveilles.

Par la suite, j’ai créé une chaîne Youtube et aussi le site internet sur lequel vous êtes entrain de lire cet article.

La leçon à tirée de tout ceci c’est qu’il y a une raison pour tout ce qui vous arrive. Ce sont des situation qui vous permettent de faire un pas de plus vers votre destinée.

Lire aussi Les clés pour renforcer sa détermination ≠2

Si je suis motivateur aujourd’hui et que je suis capable d’impacter la vie d’autres personnes, c’est en grande partie à cause de ces tournants de ma vie que je considérais comme une défaite.

Déterminer ce que s’est que le vrai succès

Lorsque vous prenez en compte tout ce que je viens de vous raconter sur mon parcours, vous allez vous rendre compte que le succès, le vrai, réside dans le fait de pouvoir impacter sa génération et au mieux laisser quelque choses pour les générations futur. Il ne s’agit pas d’argent ni de matériel. Le vrai succès va au delà de tout ça.

A partir du moment où vous prendre conscience de la vraie définition de ce que c’est que le succès vous aurez la possibilité de surmonter vos défaites.

Parvenir à trouver un nouveau chemin

La dernière clé, lorsque vous arrivez à avoir une nouvelle définition du succès, c’est de trouver un nouveau chemin. C’est quand vous trouvez un nouveau chemin, que vous avez la possibilité de surmonter des difficultés. C’est quand vous trouvez un nouveau chemin que vous avez la possibilité de laisser un impact positif sur cette terre.

Aujourd’hui je me passionne pour tout ce qui à rapport avec la motivation parce que je sais qu’il y a quelqu’un quand même quelque part qui est en train d’être changé à travers tous les outils  que je suis en train de mettre en place.

Et l’élément le plus important est que tôt ou tard nous tous nous allons partir, tôt ou tard nous tous nous disparaîtrons mais tout ce que nous avons écrit, fait ou réaliser pour l’humanité demeurera bien longtemps après nous

Voilà résumé en cinq clés par lequel vous avez la possibilité de surmonter vos échecs. Gardez en mémoire qu’il n’y a pas d’échec, il y a plutôt une défaite temporelle qui constitue un tremplin vers le meilleur.

Avant de prendre congé de nous, voici un article sur “Comment vaincre définitivement la procrastination ? “

Nos formations en ligne

Gagner sa vie sur internet

E-book gratuit

7 CLES POUR MATERIALISER VOS REVES