Construire une maison où habiter: une priorité ou pas ?

Construire une maison, un domicile, un chez-soi par ses propres moyens semble de plus en plus faire partir de la coutume surtout dans les pays africains. Pour la plupart des gens, cela représente un objectif de vie, un accomplissement de soi, une réussite. Mais devrait-il en être ainsi ?

Devons-nous faire du fait de bâtir une maison, une priorité dans notre vie ?

Je suscite beaucoup de désaccords et de mécontentements lorsque j’aborde ce sujet car j’ai un avis bien tranché sur la question.

Pour moi, construire une maison pour y vivre ne devrait pas être une priorité de vie. Et je vais vous exposer les raisons qui sous-tendent mon opinion.

Quand vas – tu construire une maison ?

Lorsque dans la vie, vous avez une source de revenu stable, les amis, la famille, bref presque tout votre entourage commence par vous poser la fameuse question : quand vas-tu construire une maison où habiter ?

Comme si cela représentait un aboutissement, une réalisation de soi ou une priorité de vie. Je n’ai jamais vu d’un bon œil cette fixation que font la plupart des gens sur le fait de bâtir un domicile où habiter. Et cette aversion me vient du constat que j’ai eu à faire sur la question tout le long de mon parcours de vie.

Quand j’étais enfant, j’habitais dans un village et j’aimais beaucoup côtoyer ma grand-mère quand mes parents vaquaient à leurs préoccupations champêtres. Cette dernière avait pour ambition de réussir à construire sa propre case dans laquelle habiter.

Elle y a travaillé toute sa vie. C’était sa priorité de vie, son objectif ultime. Et elle a travaillé et économisé assidument pour pouvoir réaliser ce rêve qui lui tenait tant à cœur.

Elle a fini par débuter les travaux et ériger sa case mais avant que le toit ne soit posé et la case terminée, elle tomba malade et succomba sans avoir pu voir son rêve se réaliser.

Cette case, ce logis pour lequel elle à travailler avec acharnement toute sa vie, elle n’a pas eu l’opportunité d’y passé ne serait-ce qu’une seule nuit avant que sa vie ne prenne fin.

Tout le monde ayant connaissance de l’importance que cette maison représentait dans sa vie, elle a été enterrée dans cette case pour son repos éternel. Mais étant morte, quelle satisfaction pouvait-elle tiré d’une maison qui lui a pris toute une vie et qui désormais ne lui servait plus à rien ?

Tout l’argent qu’elle a engloutit dans cette construction, elle aurait pu l’utiliser pour mieux prendre soin d’elle-même et de sa santé, mieux se nourrir, mieux vivre tout simplement. Peut-être aurait-elle vécu plus longtemps. Mais ça on ne le saura jamais.

Quoi qu’il en soit, cet évènement de mon enfance à été le soubassement de mon attitude réfractaire vis-à-vis de cette question de construction de maison.

Entendons-nous bien : je n’ai rien contre le fait de se construire sa propre maison. C’est plutôt la place que cela occupe dans notre vie et tout ce qu’on sacrifie pour pouvoir le réaliser qui me pose un problème.

Construire une maison avec un minimum de confort n’est pas chose aisée. Cela demande un investissement assez lourd qui n’est pas à la portée du citoyen lambda.

Pour construire une maison sans se priver au point de ne plus profiter de la vie, il faut avoir des revenus mirobolants et cela, il n’y a qu’une infirme partie de la population qui en a le privilège.

La grande masse à déjà assez de mal à survivre avec ses gains donc se lancer dans une construction de maison comme priorité me semble être une idée suicidaire. 

Mais malheureusement, c’est cette couche de la société qui fait plus de fixation sur le fait de se construire une maison. Et cela les obsèdent au point de les pousser à prendre de très mauvaises décisions parmi lesquelles, je vais vous citer quelques-unes.

Construire une maison malgré de faibles revenus

Lorsque vous voyez autour de vous, vous aller remarquer que la grande partie de la population n’a que des revenus moyens pouvant à peine leur permettre de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Ils n’arrivent déjà pas à profiter pleinement de la vie avec le peu qu’ils gagnent. Alors lorsqu’ils se lancent dans les projets de construction, ils le font au détriment de leur bien-être et du bien-être de leur famille.

Ils sont obligés de se soumettre à des privations extrêmes qui les empêche de subvenir aux besoins élémentaires du quotidien. Ils travaillent plus, encore et encore. Ils sont absents pour leurs enfants et n’ont pas du temps à accorder à leur éducation car leur priorité c’est de trouver de l’argent pour construire le logis.

A force de travailler jusqu’à épuisement, ils finissent par user leur santé et n’ayant pas eu une alimentation équilibrée à cause des privations, ils finissent par devenir des personnes fragiles.

Ce qui fait que lorsqu’enfin de compte ils arrivent à construire la maison tant souhaitée, ils ne sont plus en état d’en profiter pleinement.

Leurs enfants qui entre-temps étaient livrer à eux même sans véritable éducation ont eu le temps de partir à la dérive et de succomber à l’appart du gain facile car subissant trop de restrictions et de privations chez eux, le moindre signe d’abondance aura tôt fait d’avoir raison d’eux et de leur éducation quasi inexistante.  

A quoi cela aurait servir de faire de la construction d’une maison une priorité et une fixation si en essayant de la construire on oublie de vivre ?

Avoir un logis vaut-il la peine de perdre sa santé, sa famille, et de se priver au point de ne plus pouvoir s’offrir le minimum ?

Il est primordial que chacun se penche sur ces questions.

Construire une maison loin de la civilisation et de votre lieu de travail

Lorsque ayant de maigres revenus, les gens se lancent dans un projet de construction parce que voyant cela comme une obligation, un accomplissement ou un objectif de vie, ils s’en vont acheter un terrain loin de la civilisation et de leur lieu de travail car c’est ce qui est à portée de leur bourse.

 Ce qui les contraint à parcourir des dizaines de km chaque jour pour pouvoir se rendre à leur travail. Cette pratique non seulement les expose plus chaque jour aux dangers de la route, mais en plus cela agit sur leur santé parce que parcourir des km par jour c’est épuisant.

 De plus leurs enfants étant éloignés de la civilisation sont obligés de se contenter des écoles encore tâtonnantes qui sont à leur proximité car les parents n’ont pas les moyens de les inscrire dans de meilleures écoles ayant de meilleur rendement.

Ces enfants finissent pour la plupart par avoir des retards et des lacunes dans leur éducation scolaire, ce qui fait qu’ils ont plus de mal à se faire une place dans la société.

De plus, n’ayant pas eu l’opportunité de grandir dans la civilisation pour en connaitre les réalités, le jour où ils y sont confrontés, ils se font engloutir car n’ayant pas le bagage nécessaire pour y survivre.

Que représente un logis si à votre retour vous êtes bien trop épuisé pour en profiter ?

Quelle importance a un logis à côté de l’éducation scolaire de vos enfants ?

Est-ce la peine de risquer plus sa vie chaque jour et de ruiner sa santé pour avoir un domicile ?

Lire aussi Comment Vivre dans le présent ?

Faire des emprunts pour construire une maison

Faire des emprunts pour construire une maison

De toutes les mauvaise décisions qu’un homme peut prendre dans sa quête de domicile à lui, la pire c’est d’aller faire un emprunt.

Un emprunt représente une dette à rembourser. Ce n’est déjà pas évident de faire face à une dette lorsqu’on investit son emprunt dans un actif. Donc investir un prêt dans un passif est un suicide.

Une maison pour y vivre représente un passif. Non seulement il ne vous rapportera rien pouvant vous permettre de faire face à vos échéances de remboursement, mais en plus, cela va vous coûter de l’argent pour l’entretien.

Lorsque vous faites un emprunt pour construire votre domicile, les échéances de remboursement vous privent de vos maigres revenus et au final vous n’avez plus de que subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille.

Vous vous privé au point de ne plus arriver à survivre et plus encore vous n’avez même pas de quoi entretenir votre logis qui en perd sa superbe.

A quoi bon faire un emprunt pour construire un logis si c’est pour venir à de telles extrémités ?

Faire des détournements pour construire une maison

Certaines personnes, ayant pris toutes les mauvaises décisions, juste pour pouvoir avoir une maison finissent par succomber à certaines tentations dans leur travail pour pouvoir retrouver une vie décente.

Ils se livrent à des vols, des détournements de fonds, la corruption… tout ceci à cause d’une maison.

A quoi vous servira une maison si vous allez en prison ?

Ruiner son business pour construire une maison

D’autres sont tellement pressé de construire leur maison qu’ils n’ont pas la patience de se contenter d’y investir leur gain. Ils finissent par prendre les fonds de roulement de leur commerce ou de leurs entreprises pour le mettre dans la construction de leur maison et au final le commerce ou l’entreprise fait faillite, la maison est inachevée et ils n’ont plus de source de revenus.

Tout cela pour une maison.

A quoi il vous sert une maison si vous n’avez pas de quoi l’entretenir et que vous y dormez le ventre vide ?

Lorsque je fais le tour de tout ce qui précède, il convient de dire que vouloir une maison c’est une chose. Mais en faire une priorité lorsqu’on n’en a pas les moyens n’est pas une décision judicieuse.

Chacun doit se questionner sur ses priorités dans la vie et voir si mettre la construction d’une maison en tête de liste ne représente pas un frein pour tout ce qui reste.

Certes nous n’avons pas tous les mêmes priorités mais nous avons des besoins élémentaires et aussi des devoirs envers notre famille. Si construire une maison nous enlève tout, quel plaisir allons-nous tiré de la vie ?

Devons-nous y tenir au point de négliger tous les autres aspects de nos vies ?

Je ne crois pas. C’est pour cette raison que, lorsque vous avez envie de construire une maison, il convient que vous preniez le temps de bien faire les choses.

Lorsque vous n’avez pas les moyens de vous offrir une maison décente par vos propres moyens sans en arriver aux extrémités précédemment citer, prenez votre mal en patience et procéder avec tact et stratégie.

Investissez vos économies dans des valeurs sûres. Faites fructifier vos économies et donnez vous cinq à dix ans pour pouvoir engranger assez de bénéfices pouvant vous permettre de construire aisément votre domicile et d’en profiter pleinement.

Lire aussi COMMENT J’AI FAIS PLUS DE $50.000 SUR UPWORK EN 15 MOIS

Lorsque vous avez par exemple une entreprise ou un commerce, investissez vos revenus pour vous agrandir et augmenter vos gains. Vous pouvez vous diversifiez et couvrir plus de domaine.

Lorsque vous serez solidement établit et que vous aurez des revenus conséquents vous le permettant, vous pouvez alors construire facilement un logis sans que cela n’affecte le moindre aspect de votre vie.

Si vous êtes un salarié ou que vous arrivez à économiser un peu grâce à ce que vous faites de votre vie, vous pouvez acheter des terrains avec vos économies. Peu importe l’endroit où ils se trouvent, les terrains ne font que prendre de la valeur chaque seconde de chaque jour qui passe.

Au bout de quelques années, la revente de ces terrains peut vous permettre de réunir assez d’argent pour construire votre belle et agréable maison.

Si vous avez les moyens de construire des studios de location, faites-le et multiplier les tant que faire se peut et au bout d’un moment, vous pouvez vous construire une maison de rêve uniquement avec les loyers que vous allez percevoir.

En résumé, construire une maison à soi est une bonne chose mais nous ne devons pas en faire une priorité si nous n’en avons pas les moyens. Il ne faut surtout pas en faire une fixation au point de se lancer dans tout et n’importe quoi pour y parvenir car cela affectera tous les autres aspects de votre vie.

Vous devez être patients et faire les choses posément de façon à profiter pleinement de votre domicile une fois que vous l’aurez construit.

Nos formations en ligne

Gagner sa vie sur internet

E-book gratuit

7 CLES POUR MATERIALISER VOS REVES