Retour / Articles textes / 7‌ ‌clés‌ ‌pour‌ ‌faire‌ ‌face‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌crise‌ ‌ pandémique‌ ‌et‌ ‌s’en‌ ‌sortir‌

7‌ ‌clés‌ ‌pour‌ ‌faire‌ ‌face‌ ‌à‌ ‌la‌ ‌crise‌ ‌ pandémique‌ ‌et‌ ‌s’en‌ ‌sortir‌

Depuis déjà plusieurs mois, le monde entier connait une pandémie due au coronavirus qui sème la peur et la panique sur son chemin telle une trainée de poudre. Cette pandémie affecte non seulement le quotidien de chaque citoyen mais aussi l’économie mondiale. La crise s’est installée et nul ne sait quand elle prendra fin.

Dans cet article, je voudrais vous donner 7 astuces pour non seulement faire face à la crise mais aussi en tiré profit pour apporter une plus-value à votre vie et à celle de votre entourage.

1- Prendre conscience de la pandémie

Il est très important que chacun prenne conscience de la réalité de la pandémie. Il ne s’agit pas d’une arnaque ou d’un canular, le coronavirus existe bel et bien et tue. A ce jour il y a plus de 150 000 personnes qui sont morts de part le monde à cause de ce virus.

Il n’est pas question ici de se dire qu’on est positif ou optimiste en occultant la réalité de la pandémie. L’optimisme ou la positivité ne doit pas exclure la prise en compte de la réalité.

Prenez donc conscience de la réalité de la pandémie, du fait qu’il y a un virus contagieux qui circule, contamine et est en mesure de tué.

Ce n’est qu’en prenant conscience de la réalité de la pandémie que vous pouvez être en mesure d’y faire face efficacement.

2- Dédramatiser la situation

Une fois que vous êtes conscient de la pandémie, vous ne devez pas pour autant paniquer, dramatiser et sombrer dans la psychose. Certes il y a un nombre impressionnant d’informations alarmantes qui circulent et qui sèment la panique sur leur chemin mais vous ne devez pas prendre tout pour argent comptant. Le coronavirus ne va pas exterminer la race humaine et engendrer la fin du monde.

 Certes les morts se comptent par milliers, mais vous ne devez pas perdre de vue le fait que les gens en guérissent. Et le pourcentage de ceux qui survivent à la maladie est largement supérieur à celui de ceux qui succombent d’autant puisque le taux de mortalité n’atteint même pas 5%.  Donc garder votre calme et sachez que cette crise est passagère, nous allons y survivre et le monde continuera d’exister après elle.

Tenez vos donc à l’abri des informations alarmantes qui ont pour but d’affoler et de créer la psychose.

3- Se concentrer sur ce que vous pouvez faire à votre niveau

Il y a des aspects de cette pandémie qui nous échappe vous et moi. Certes elle ne va pas causer la fin du monde mais il n’en demeure pas moins que c’est une maladie très contagieuse qui peut emporter des vies innocentes auxquelles nous tenons. 

Pour cela, à défaut d’être dans le cercle décisionnel pour prendre les décisions, ce que nous pouvons faire à notre niveau, c’est de respecter les consignes et les dispositions prises pour freiner la propagation du virus et mettre fin le plus vite possible à cette pandémie afin que nous puissions retrouvez nos habitudes et une vie normale. 

Restez donc chez vous, respectez les règles d’hygiène, la distanciation sociale et incitez votre entourage à faire de même. Ceci protégera non seulement vous et votre famille mais aussi les personnes de votre entourage qui vous sont chers.

Le plus important c’est de bien choisir les informations que vous voulez faire vôtre dans cette crise. Est-ce que vous voulez vous focaliser sur la théorie du complot qui sème la paranoïa ou est-ce que vous voulez vous concentrer sur un autre aspect de cette pandémie en vous disant qu’elle est advenue pour permettre aux individus après cette crise d’être plus proche les uns des autres, de prendre conscience de la vulnérabilité de l’humanité et surtout de tout ce qu’ils avaient comme grâces et opportunités. 

Le choix vous appartient. Pour ma part, j’ai espoir que l’humanité sorte grandie de cette crise.

4- Être reconnaissant

Il y a un adage qui dit qu’on ne prend conscience de ce qu’on a que lorsqu’on l’a perdu

Aujourd’hui que nous sommes privés de notre liberté et qu’on n’a plus la latitude d’aller et de venir à notre gré ; aujourd’hui qu’on est confiné chacun chez soi comme des prisonniers sans possibilité de voir nos collègues, amis, parents et autres, sans possibilité de profiter de notre statut, de notre richesses et de tout ce qu’on a eu à amasser comme biens et fortune, ; nous devons prendre un instant pour nous rendre compte de tout ce qu’on avait et en être reconnaissant.

 C’était une grâce pour nous d’avoir tout cela mais nous étions trop absorbés par notre quotidien pour nous en rendre compte. Et pire encore nous nous plaignions. Prenons donc un instant pour prendre conscience de la grâce qu’on avait de posséder tout ce dont la pandémie nous prive aujourd’hui. 

Profitons-en aussi pour prendre conscience du fait que tout est vanité. Nous sommes tous égaux devant la maladie quel que soit notre rang social. Inspirons-nous donc de cette situation pour développer l’esprit d’humilité et d’humanité les uns envers les autres.

C’est aussi le lieu pour ceux qui étaient trop absorbés par le travail au point d’en oublier leur famille, de renouer les liens familiaux et se rendre compte que la famille est la base de tout. C’est ce qui nous reste quand on a tout perdu ou que tout nous fait défaut.

5- Se poser les bonnes questions

Comme j’ai l’habitude de le dire, il n’y a aucune situation qui survient dans votre vie sans être porteur d’un germe d’opportunités. Et pour pouvoir détecter et profiter de ces opportunités, il faut se poser les bonnes questions au moment opportun

Quelqu’un qui par exemple avait un emploi à temps plein dans un service et qui avait le projet de créer sa propre entreprise et être à son propre compte doit se trouver à l’heure actuelle confiné à domicile avec du temps à en revendre. Si cette personne se pose les bonnes questions, elle arrivera à la conclusion que le fait de ne plus travailler et d’être à domicile, constitut pour elle une opportunité en or pour mettre par écrit, affiner, murir et saucissonner son projet en de petits objectifs et pourquoi pas initier les prémices de sa réalisation.

 Posez-vous donc les bonnes questions. Pourquoi cette situation est advenue ? Pourquoi suis-je confiné actuellement ? Quelle opportunité se cache dans cette situation et que puis-je faire pour en tiré profit et apporter quelque chose de nouveau et de meilleur dans ma vie et dans celle des autres ?

Si vous sortez de cette crise sans une nouvelle compétence, une nouvelle connaissance, une idée d’entreprise ou un business plan alors ce n’est par le temps qui vous manquait mais plutôt la volonté. 

Je vous laisse découvrir ici mes articles, le premier sur comment acquérir de nouvelles compétences et le second sur comment établir un business plan afin de vous permettre d’utiliser à bon escient le temps que vous offre cette pandémie de coronavirus

6- Identifier les opportunités dont regorge la crise

Ce qui est évident, c’est que la crise prendra fin et la vie redeviendra normale. Mais l’humanité ne sera plus telle qu’elle était avant la crise. 

Prenez donc conscience qu’au moment où certains se plaignent des gouvernements et de leur gestion de la crise et que d’autres se focalisent sur les théories fumeuses à propos de cette pandémie, ils y en ont qui eux s’intéressent à ce qu’ils peuvent saisir comme opportunités dans cette crise pour apporter un plus dans la vie des autres. 

La crise à engendrée des besoins et des manques à combler. C’est le lieu pour vous de saisir ces opportunités pour non seulement rendre service à votre entourage mais aussi gagner quelque chose dans cette crise.

Si vous êtes en mesure de fournir des masques, des gels hydroalcooliques, du savon ou même des dispositifs de lavage de mains, c’est le moment de développer votre esprit de vente. Et à ce propos je vous propose de lire ICI mon article qui vous permet de devenir un expert en vente. 

Soyez des visionnaires et anticipez sur les besoins que l’humanité aura après cette pandémie et préparez-vous à y répondre. Ceux qui ont fait de grandes choses et ont impacté leur génération sont des personnes qui ont su anticiper les besoins de l’humanité et qui ont pris des dispositions pour y répondre. Prenez-en donc de la graine et ne dormez pas sur vos lauriers en ce temps de crise.

Et pour ceux qui étaient trop occupés par leur emploi à temps plein, c’est le moment de travailler sur ce que vous allez créer ou améliorer pour innover et apporter un changement dans votre vie et celle des autres.

C’est le moment plus que jamais de déceler les opportunités que la crises vous donne pour faire un pas de plus vers la réalisation de votre rêve et l’atteinte de vos objectifs de vie.

7- Avoir un but sur lequel se focaliser

Le plus important dans la vie et surtout dans un moment de crise, c’est d’avoir un but, un objectif sur lequel vous concentrer. Trouvez ici quelques astuces pour matérialiser vos buts. Cela va vous permettre de ne pas vous disperser ou vous laisser aller à la panique et à la paranoïa.

 Si vous aviez l’intention de faire une formation en ligne et que vous n’aviez pas le temps, c’est le lieu de le faire. Si vous vouliez écrire un livre que vous n’avez jamais commencer, c’est le moment de vous y atteler. 

 Concentrez-vous sur un objectif à atteindre, une chose utile à faire et vous aller voir que la crise passera sans que vous ne vous en rendiez compte et plus important encore vous allez en sortir meilleur soit avec un livre à publier, une nouvelle compétence ou connaissance, un business plan ou simplement une idée d’entreprise qui va changer votre vie et révolutionner votre génération

Comme je le disais tantôt, toute situation est porteuse d’un germe d’opportunités. Il n’appartient qu’à vous de le saisir et de le faire fleurir.

Pour résumer tout ce qui a été dit jusque-là dans cet article, vous devez en premier lieu prendre conscience de la réalité du coronavirus, dédramatiser la situation, faire ce qui est en votre pouvoir pour freiner la propagation et contribuer à contenir la pandémie et être reconnaissant pour votre vie et aussi pour tout ce que la grâce du très haut vous avait accorder jusque-là.

 En second lieu, vous devez vous poser les bonnes questions afin d’identifier les opportunités qui se trouvent dans cette crise et en profiter pour définir un but à atteindre et surtout apporter un plus dans votre vie et dans celle des autres.

Sachez qu’un bon entrepreneur ne se repose jamais. Si vous voulez changer les choses, avoir une vie sur mesure et impacter votre génération vous devez être à pied d’œuvre à tout moment. Quelles que soient les situations qui prévalent, que ce soit une crise, une pandémie, un tremblement de terre ou que sais-je encore, vous devez être à l’affût de toute idée et de toute opportunité pouvant vous permettre de faire la différence.

Prenez soin de vous et n’oubliez pas, il n’y a aucune limite à ce qu’on peut faire si ce n’est celle qu’on s’impose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top